Les dragons n’ont pas tous disparus pendant la dernière grande guerre. Certains ont trouvés le moyen de se camoufler parmi les humains, attendant l’heure de se venger…
Fille d’un elfe et d’une humaine, Jaelith est l’une des rares femme paladin du royaume. Comme sa mère avant elle, elle suit la voie de la lumière.
Freyki, le roi loup, contemple la dure reconstruction de sa cité, détruite par les dragons il y a des années. Il attend le retour d’une femme qui lui a fait une promesse.
Caché dans l’ancienne cité des nains, le terrible dragon Varen Draze attend son heure… Il est bien décidé à terminer ce qu’il a commencé.

Alors, comment dire… C’est le premier véritable « gros texte » que j’ai réussi à terminer d’écrire, et je suis bien loin d’en être satisfaite. Les bases de ces Chroniques ont été posées alors que je n’étais encore qu’au collège, puis j’ai commencé à écrire vraiment une fois arrivée au lycée (avec un ordinateur à portée de main, parce qu’avant ça, j’utilisais un peu trop de cahiers et de feuilles volantes à mon goût).

C’est de la fantasy tout ce qu’il y a de plus classique et gnangnan dans lequel ont retrouve des elfes, des dragons, des paladins, des chevaliers, des épées magiques… C’est pas une histoire très folichonne, mais je me rappelle que je me suis bien amusée à l’écrire.

Même si elle reste très classique, aujourd’hui, je n’ai pas le courage de revenir dessus, l’ayant réécrite un nombre monstrueux de fois, de la période lycée à la période fac. Il doit rester tout un tas de fautes d’orthographe malgré mes nombreux allez retour sur le texte, j’en suis désolée.

Si jamais vous avez envie de lire tout ça, les deux tomes sont disponible en PDF sur cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *