C’est la maman de Jaelith, son modèle. Une femme aux longs cheveux rouge (oui, j’adore les longs cheveux rouge), paladin, morte en combattant un dragon pour sauver le roi actuel. J’aime beaucoup ce personnage, au point qu’à un moment donné, j’ai vraiment regretté de ne pas en avoir fait le personnage principal des Chroniques de Fereyan. Pas que je n’aime pas Jaelith, mais Palia est tellement plus intéressante finalement.

Niveau caractère, Palia est une personne loyale, idéaliste et franche. Elle dira ses quatre vérités à son interlocuteur, peu importe son range. Elle fait preuve d’un courage et d’une fermeté sans faille et serait capable de se sacrifier pour ce qu’elle considère comme juste. Chose qu’elle fera pour sauver le futur roi de Goldrinn (Freyki donc).

Palia est une jeune femme égoiste qui a tout quitté pour vivre sa vie comme elle l’entendait. Quand je dis tout, c’est vraiment tout : sa famille, sa maison, sa ville, jusqu’à son véritable nom. Elle devient vraiment agressive lorsque l’on cherche à en apprendre plus sur son passé…

Je l’adore, j’ai bien envie d’écrire quelque chose où elle serait la protagoniste principale. Mais pour cela il me faudrait des idées, ah ah…

Palia le paladin (2015)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *